A l’heure où l’informatique révolutionne le monde, les maisons connectées font leur apparition. Il y a seulement encore quelques dizaines d’années, il était improbable d’imaginer un lieu de vie intelligent. Pourtant aujourd’hui, de plus en plus de personnes optent pour les installations domotiques. On fait le point sur ces techniques novatrices !

 

Qu’est-ce qu’une maison connectée ?

Une maison connectée est un logement qui dispose de diverses installations domotiques permettant d’accéder à une forme d’autogestion. Le concept est simple, la maison connectée effectue à votre place de nombreuses petites tâches quotidiennes indispensables. Qu’il s’agisse d’éteindre les lumières, d’allumer le chauffage, de fermer les volets ou encore de mettre en marche le four, la maison connectée s’occupe de tout ! L’utilisateur a la possibilité de gérer à distance, en seulement quelques clics, l’ensemble des objets de son lieu de vie. Il peut également programmer à l’avance différentes missions, des plus simples ou plus complexes. Une maison connectée est aussi capable de s’adapter en permanence au contexte journalier. Par exemple, elle peut restreindre le chauffage si les températures extérieures augmentent ou encore baisser les volets si la nuit tombe ! Vous l’aurez compris, la maison connectée est convergence intelligente de tous les équipements d’un lieu de vie.

 

Les avantages de la maison connectée

Pour beaucoup de personnes, la maison connectée est un rêve futuriste devenu réalité. En effet, la maison connectée offre à ses habitants un confort et une sécurité inégalable. Elle permet également un gain de temps quotidien considérable. Grâce à la technologie, il devient possible de quitter son foyer l’esprit serein. Opter pour la maison connectée, c’est savoir que même en son absence, la maison continuera, non seulement de tourner, mais également de s’acclimater à son environnement.

 

Les inconvénients de la maison connectée

Vous vous en doutez probablement, la maison connectée a un coût. En effet, les installations domotiques représentent un véritable petit budget. À titre d’exemple, il faut compter entre 150 et 1500 euros pour mettre en place un box central et entre 10 et 500 euros pour un périphérique. Certaines personnes trouvent également que cette hyperinformatisation altère l’authenticité du quotidien. Tout est question de point de vue, à vous de vous faire votre avis !